LES FORMES DE LINGERIE

Il existe des dizaines de formes lorsque l’on parle de lingerie mais nous allons nous concentrer sur les formes de bases que l’on retrouve le plus souvent dans les magasins, les autres formes étant des dérivées des formes principales.

 

Les différentes formes de bas

La culotte est la forme la plus connue dans l’univers du dessous féminin. C’est une forme de sous vêtements qui vient recouvrir l’intégralité des fesses. Elle peut être plus ou moins échancrée au niveau des hanches et des cuisses. La culotte est notre alliée confort en matière de lingerie, initialement en coton aujourd’hui on l’a trouve dans des matières beaucoup plus variées tel que le tulle, la dentelle,.. qui lui permette de jouer sur la transparence. Elle est plus large qu’un tanga mais plus échancrée qu’un shorty.

culotte en coton blanc

La culotte taille haute, elle se distingue de la culotte classique par sa large bande qui remonte au niveau du bas-ventre et peut aller jusqu’à la taille. Elle peut être plus ou moins échancrée au niveau des fesses et des cuisses. Elle apporte du maintien et permet d’affiner la taille.

Le string est la forme la plus échancrée de tous les sous-vêtements féminins, la bande au niveau des hanches peut être plus ou moins large mais il dévoile toujours l’intégralité des fesses.  Il est idéal pour porter sous des vêtements moulants car il permet de pas créer de démarcation. Au niveau du confort il ne fait pas que des adeptes.

Le tanga est à la croisée du string et de la culotte, il couvre un peu plus les fesses et les hanches qu’un string mais il en dévoile beaucoup plus qu’une culotte, il est aussi plus discret sous des vêtements moulants.

tanga en coton blanc

Le shorty est comme son nom l’indique un petit short, il entoure les hanches et les fesses, mais dévoile une légère échancrure au bas de la fesse (contrairement au boxer). C’est une forme des formes les plus couvrantes, contrairement aux formes précédentes il est aussi beaucoup plus couvrant sur l’avant. Comme la culotte c’est un véritable allié confort.

 

Les différentes formes de haut

En matière de soutien-gorge la première différenciation à faire est sur la présence ou non d’armature.

Le soutien-gorge à armatures enveloppe la poitrine et assurent un très bon maintien. Il emboîte le sein et lui apporte maintien et soutien vers le haut. Il convient à toutes les poitrines.

Le soutien-gorge sans armatures offre quant ’à lui un grand confort, en effet le sein n’est pas contraint et maintenu par des baleines. Il convient mieux aux petites poitrines qui n’ont pas besoin de maintien, mais on trouve des formes adaptées aux poitrines plus généreuses.

Le soutien-gorge push up qui nous vient de l’anglais « faire monter » recentre et augmente le volume de la poitrine grâce à ses coussinets présent sur le côté et au dessous du bonnet. Il permet de remodeler la poitrine en la recentrant et de donner l’illusion d’une poitrine plus généreuse.

Le soutien-gorge ampliforme il allie maintien, confort et naturel. De par sa forme il permet de maintenir et soutenir la poitrine tout en préservant sa forme naturelle.

Le soutien-gorge corbeille a une forme arrondie qui galbe les seins. Les bretelles sont cousues sur l’extrémité des bonnets. Il permet d’assurer un bon maintien et de mettre en valeur la poitrine en la réhaussant et en la maintenant haute. Il permet de porter des décolletés dégagés et plongeants.

Le soutien-gorge emboîtant enveloppe toute la poitrine et permet de la rehausser. Il apporte du maintien sans pour autant opprimer la poitrine. Il est sans rembourrage et coussinet, il possède des armature et des bonnets hauts qui permettent de soutenir la poitrine.

Le soutien-gorge bandeau avec ou sans bretelle permet un maintien discret, il est utile pour porter des vêtements aux épaules dénudées ou dos nu. C’est un soutien-gorge au décolleté droit qui ne couvrent souvent que la moitié de la poitrine.

Le soutien-gorge triangle comme son nom l’indique est composé de deux triangles de tissus assemblés, les bretelles sont cousues dans la continuité des bonnets. Il s’adapte à la forme des seins, sans les remonter, pour un rendu très naturel et confortable. Il existe avec ou sans armature et coque de rembourrage. 

soutien-gorge triangle vert fermeture devant

La brassière a pour particularité de ne pas être constituée de deux bonnets mais d’un seul morceau de tissus. Elle n’a pas d’armature et de rembourrage ce qui en fait un modèle confortable mais qui apporte peu de maintien.  

différentesformeslingeries

 

 

Rapporté par mots clés

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
close Shopping Cart
close Shopping Cart

Nouveau compte

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous Or Reset password