Cela commence par ne pas laver son soutien-gorge à chaque fois qu’on l’a porté (mise à part si vous avez fait une séance de sport avec, ou que vous avez beaucoup transpirée lors d’une journée caniculaire). Afin de les préserver au mieux, il est aussi conseillé de ne pas les porter plusieurs jours d’affilée mais d’alterner entre vos soutiens-gorge pour laisser le temps à la fibre de se reposer et de reprendre sa forme initiale.

Pour le lavage il y a deux écoles : celle du lavage à la main et celle du lavage en machine.

Le lavage à la main est celui qui préservera votre lingerie le plus longtemps, que ce soit dans sa couleur, sa forme, ou son élasticité. Toutefois, on est conscient que c’est quelque chose de long et plutôt pénible à faire alors voici quelques conseils pour le lavage en machine.

La température de lavage conseillée est de 30°. En effet, le coton n’est pas une matière fragile, mais les élastiques présents sur les culottes et les soutiens-gorge eux le sont. Une température trop chaude aura tendance à faire vieillir prématurément votre lingerie et abimer les élastiques. De plus, un lavage à basse température est bon pour la planète et notre porte-monnaie, alors pourquoi s’en priver ? Si votre machine vous le permet, optez pour un programme délicat qui sera moins agressif pour votre lingerie.

Pour garder vos sous-vêtements blancs, lavez-les ensemble ou avec des couleurs claires. Evitez les produits à base de javel qui auront tendance à les faire jaunir. De plus, la javel et autres détachants peuvent abimer les fibres et les faire casser. Essayez au maximum de laver vos parures ensemble si vous voulez qu’elles restent identiques au niveau des couleurs.

N’utilisez pas d’adoucissant lorsque vous lavez votre lingerie. Cela va avoir tendance à détendre les fibres et à leur faire perdre de l’élasticité.

L’usure principale de votre lingerie provient du frottement des vêtements entre eux. Pour y pallier, mettez votre lingerie dans un filet de lavage (ou petite astuce du jour, mettez-la dans une taie d’oreiller). Evitez de laver vos petites culottes et soutiens-gorge avec des vêtements épais, ou en jean, ou dans une machine trop pleine.

Attachez vos agrafes de soutiens-gorge ensemble pour éviter qu’elles ne s’accrochent à d’autres tissus et les abîment.

Enfin, il ne faut pas utiliser le sèche-linge pour vos sous-vêtements. Comme expliqué pour le lavage, les fortes chaleurs abîment les élastiques. Il en est de même pour le repassage, on évite. On laisse sécher ses vêtements sur un étendoir à l’air libre. Pour les soutiens-gorge, on les suspend entre les deux bonnets et non pas par les bretelles.

 

 

close Shopping Cart
close Shopping Cart

Nouveau compte

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous Or Reset password